pas vu, pas lu

Le marque-page des nouveaux talents ! Inscription / Connexion
"Toute littérature est assaut contre la frontière." Franz Kafka
Amy
31
Commentaires
0
Livres ajouter

A propos

Femme de lettres, fan du théâtre de Victor Hugo, Lille

Livres Il y a 0 livres
Commentaires Il y a 31 commentaires
Notes Commentaires
9/10
Invitée par Christèle, la co-fondatrice de cette plateforme, je trouve enfin le temps de venir échanger mes sensations sur ce que l'on peut trouver ici. L'Isaac Circus, je l'ai lu, est un roman qui navigue sur plusieurs genres littéraires. Certains trouveront qu'il est un roman de société, d'autres un conte, une romance ou peut-être une grande utopie. Je crois que c'est un peu la synthèse de plusieurs genres. Je crois aussi que l'auteur a volontairement mélanger les genres pour mieux ...
8/10
Je trouve ce texte particulièrement émouvant. La décrépitude de ce personnage est saisissante. La nuit, la pluie et les ombres servent admirablement bien l'aspect sombre de cette soirée qui, sans aucun doute, devrait se terminer par un drame. Saigner à l'intérieur et le dire, c'est avoir atteint des sommets en matière de souffrance. Le dire à voix basse, comme le fait se personnage, c'est le taire aux autres. C'est donc et indéniablement avoir décidé d'en finir. Si la suite est aussi p...
8/10
J'adore ça ! Un extrait qui vous plonge immédiatement dans un climat dérangeant, c'est très bien fait Ce petit garçon est, malgré les circonstances, très pragmatique et donne le sentiment de bien connaitre son monde. Il a, je le ressens, une confiance aveugle dans le jugement de sa mère et nous gratifie de tout le bon sens qu'il accorde à celui-ci. Cette école de la punition physique, de la vexation a existé. Le châtiment corporel à longtemps figuré au tableau noir de l'école sans y fa...
8/10
Quelle volupté que le début de cette nouvelle " A vrai dire" ! On pose ses valises très facilement et cette phrase : "Chacun ici a une histoire de fuite et de reconstruction." est tellement vrai pour tellement de monde sur terre. Survivre à un scandale qui vous touche ou touche l'un de vos proches est une épreuve colossale de vie. Personne ne sort jamais indemne de pareille aventure. Dans la moiteur indonésienne, un thé glacé ne peut qu'apaiser l'esprit. FKN, vos mots sont bien choisis...
8/10
Si ce roman se poursuit avec la même qualité littéraire et philosophique, il va falloir le classer dans les lectures précieuses. Le propos sur la maladie et, tout le dramatique inhérent à celle-ci, sont bien posé avec le mot cancer. Toutefois, ce qui retient mon attention et un vif intérêt, ce sont toutes les questions posées par cet extrait. Avons-nous besoin d'être aussi sévèrement touchée par la maladie ou un drame pour réfléchir au sens que nous donnons à notre vie et à notre rela...
9/10
Une culture propre à soi-même, empreinte d'un héritage tissé sur le voile de l'amour, c'est très délicat et remarquable. Les mots sont lourds de sens et pourtant la plume trace avec légèreté le sacre de la simplicité faite homme. Nous rêvons toutes et tous à pareille destinée. Nous somme forcément nombreux à aspirer à autre chose que le matériel et l'insipidité comportementale dans lequel il nous engouffre pour le pire, en tuant dans l'oeuf les espoirs d'une vie passée dans les jardin ...
7/10
Nous plongeons assez rapidement et brutalement dans l'univers que nous propose l'auteur. J'aime également le titre porteur d'imaginaire et de lointain. Je ne sais où se situe cet extrait dans ce roman mais, il est très bien écrit. Si l'ensemble est de la même trempe, voilà une belle promesse de lecture pour les amateurs.
7/10
Il y a un style et un rythme très singulier dans l'écriture. Le voile de mystère de ce champ de ruine est utile à l'intrigue et nous rend curieux. Cette mise en bouche donne envie de suivre les aventures de ce gamin pour en savoir plus.
7/10
Les premières lignes soulignent assez fortement le vécu. Il n'y a rien de trop dans cet extrait. Voilà un morceau de texte qui devrait toucher un grand nombre de personnes touchées par une liaison difficile. Ouvrage courageux !
9/10
Très joli titre et début délicatement posé. L'écriture est fluide et le rythme sert remarquablement le propos. L'image de la maison se dessine assez facilement et l'on ressent presque instantanément le mal de l'absence. Si le roman tient la distance, nous sommes devant un ouvrage de grande qualité. Je suis donc en attente de la sortie de ce livre.
8/10
Texte bien ficelé et belle façon de raconter l'apprentissage de la vie et l'acquisition de la sagesse. Bien fait !
8/10
Sombre mais habile. Il y a de la maîtrise et une excellente connaissance du genre. Je ne suis pas trop lectrice de thrillers mais je souhaite saluer le travail effectué sur cette ouvrage. Le vocabulaire tient la clé d'une belle promesse de sueurs froides. La couverture sert admirablement bien l'atmosphère, le suspens et les premiers mots.
8/10
Voilà une proposition d'abandon et de lâcher prise empreinte de délicatesse, de douceur et de légèreté apparente qui porte à la philosophie, à la réflexion sur les plaisirs simples de la vie et les petits moments de bonheur du quotidien trop souvent délaissés au profit des tracas. Belle plume !
8/10
La simplicité et la légèreté dans les propos invitent à l'écoute. Très agréable à lire, surtout pout les petits.
9/10
Bravo ! Voilà un texte fort. La densité et le rythme trace avec habileté la trame dramatique de la situation dans laquelle on plonge dès les premiers mots. L'émotion est au rendez-vous de l'extrait. C'est vraiment très bien écrit.
8/10
Belle échappée poétique qui laisse libre cours à l'abandon. La poésie reste un véhicule extraordinaire d'émotion. Bravo !
8/10
Texte court mais empreint de poésie. L'observation de la nature reste porteuse de nombreuses leçons quant à ce qui compose l'essentiel d'une vie et toutes les questions inhérentes à notre parcours sur Terre.
8/10
L'incongru, l'étrange et l'inexplicable, forment le cercle fantastique d'un beau projet de recueil, façon E.A Poe. L'amorce proposée avec cet extrait donne envie d'en lire un peu plus. Je ne serais pas contre un deuxième extrait.
8/10
Malgré le style de langage très particulier, le texte est bien construit. Et, quelque soit le vocabulaire choisi, ce qui se dessine par le biais de ces quelques lignes, c'est que le plus dur des durs a; lui aussi, besoin d'amour. Tomber amoureux renverse n'importe qui. Ce texte est très intéressant et le démontre aisément.
8/10
Vous avez du talent et la mémoire de votre parcours personnel est une richesse que vous exploitez avec recul mais aussi, sincérité. C'est bien écrit et porteur de nombreuses interrogations.
9/10
Voici un livre très particulier. J'ai eu la chance de le lire. Je pense personnellement que l'auteur devrait afficher son vrai nom parce que cet ouvrage semble être la genèse d'une fresque qui s'inscrit dans la durée. C'est un livre poignant qui fait assez justement la peinture de tout ce qui peut, durant l'enfance, détruire l'adulte dans son épanouissement jusqu'à le bloquer définitivement ou, comme dans ce cas, lui assener un coup très préjudiciable au moment même ou tout semble bien...
9/10
Donner la parole à un animal est l'une des plus belles illustrations de narration tant elle peut offrir un vrai recul sur ses propos. Je viens de lire de très belles lignes. Je souhaite souligner la qualité de l'écrit et les promesses d'un contenu fort en thématiques. Tam-Tam devrait faire du bruit et s'envoler avec le bouche à oreille. Un grand bravo à ce chat aux couleurs sympathiques et philosophiques !
8/10
Un beau début de fresque historique dans laquelle l'humain et ses travers, se mêlent avec efficience à la peinture historique. Les dialogues sonnent justes pour animer le triste sort de celles et ceux qui sont, une fois de plus, victimes de l'occupant et de ses dérives. Le tout semble très bien construit et surtout maitrisé.
10/10
Un récit "Courage" qui semble ne rien céder à l'a peu près. La messe est sous-entendue et dite en quelques mots. La lecture doit apporter le témoignage bouleversant de la triste réalité de ce drame familial au combien morbide. 5 ans, c'est l'âge de la vie, de l'innocence, de l'amour que l'on doit porter à ses parents et recevoir de ses parents. Cinq ans, cela devrait être l'âge sans tourment. Jenny a, hélas, un autre rendez-vous. il n'a aucun rapport avec le rendez-vous des bisous, des...
8/10
La couverture est soignée et percutante, tout comme le titre qui interpelle. L'écriture est sobre mais efficace et plonge la lectrice que je suis presque immédiatement dans la froideur des lieux et l'omniprésence du danger. Un univers et une aventure très singulière se dessine de façon méticuleuse pour nous amener, nous aussi, à courir vers le morbide d'une mort habilement annoncée.
9/10
Excellent récit !!! L'esprit de la nouvelle est maitrisé. Dès les premiers mots, nous sommes en quête des suivants et comme cela, jusqu'au dernier. Cela va vite. C'est bien écrit et bien servi par des dialogues astucieux. L'écriture de cette nouvelle est efficace et soignée. Bravo Pascal Brunet pour cet échantillon de votre talent.
9/10
Encore un très beau visuel de couverture et un titre tout aussi évocateur. Un sujet pas facile à traiter, avec le risque de tomber dans des lieux communs ou des clichés. Pourtant, Joseph est là et la musique pour le porter au delà de toute la violence qui va se déchainer autour de lui, contre lui et les siens. Les descriptions sont habiles et nécessaires à tout ce qui reste encore, aux yeux de tous, comme une énigme. Comment envisager pareil dessein ? Mais, cet ouvrage amène à découvri...
9/10
Magnifique ! Bravo pour ces lignes habiles et volatiles qui pourtant dessinent une pensée toute aussi profonde que votre inspiration.
9/10
Quelle originalité ! La couverture porte un léger voile de mystère qui, à vos mots, disparait aisément pour laisser sa place à des valeurs pures et chères par ce qu'elles offrent, à celle qui les porte. Il y a de la malice, mêlée à de l'humanisme au féminin. Quel doux regard que vos mots sur Elsa, les belles intentions y sont reines et couronnées par les sentiments.
9/10
Chacun de ses poèmes est une caresse posée sur nos esprits. Que votre âme me semble belle Rocky, tous mes compliments !!!!!
8/10
Une bien belle amorce sur un sujet sensible ! Une mère peut être tout ou rien ou encore faire semblant d'être ou ne pas..... L'icône reste solide, pourtant, tout semble possible tellement l'être humain est, par nature, singulier avec, parfois, des faces cachées sombres et indélicates. Voilà un livre fort intéressant. Derrière les colliers de nouilles se cachent peut-être de vraies perles quant à ce que peut-être une mauvais mère.
Nous contacter !
www.pasvupaslu.com Le marque-page des nouveaux talents !