pas vu, pas lu

Le marque-page des nouveaux talents ! Inscription / Connexion
"Toute littérature est assaut contre la frontière." Franz Kafka

Complément de Géographie

Auteur :

Jean-Michel Gaudron

Categories : Texte ou Paroles de Chansons
Date de parution : 13/11/2021

Extrait
(0 avis)
Complément de Géographie

Le 8 octobre 2021 est paru Géographie du Vide, le 18e album studio d’Hubert-Félix Thiéfaine, sept ans après la sortie de Stratégie de l'inespoir en 2014.

Cette sortie tant attendue donne l’occasion de compléter l’Exercice de simple éducation avec 10 fois le mot paradis, paru aux Éditions Le Lys Bleu en juillet 2019 : un ouvrage conçu comme un dictionnaire amoureux, dans l’idée de mieux comprendre les références historiques, mythologiques ou littéraires dont fourmillent les textes de Hubert-Félix Thiéfaine.​

Ce Complément de Géographie n’a pas d’autre ambition que celle d’ajouter une vingtaine d’entrées supplémentaires aux quelque 800 figurant dans l’ouvrage précédent.

N’imaginez pas trouver, dans les pages qui suivent, les sens profonds, parfois cachés, des chansons de l’artiste : ce n’est nullement le propos, ici.

Les mots, rien que les mots

Histoire de combler, modestement, quelques vides que cette Géographie pourrait engendrer.

www.livresjmg.com

 

EXTRAIT

Ba’al – 
Prière pour Ba'al Azabab
Ba’al désigne une divinité dans certains peuples du Proche-Orient antique tels que les Sémites, les Cananéens puis les Phéniciens. Souvent considéré comme le dieu de la fertilité, il est aussi celui à qui des enfants sont sacrifiés dans la religion carthaginoise. 
 
Bacchanales – 
«Ô! Seigneur fou des bacchanales, ne me délivrez pas du mal» (dans Prière pour Ba'al Azabab)
Ce sont les fêtes orgiaques célébrées du temps des Romains en l’honneur du dieu Bacchus, divinité de la vigne et du vin (Dyonisos chez les Grecs). On pouvait y observer bon nombre d’abus, aussi bien éthyliques que sexuels. HFT y faisait déjà référence dans le titre d’ouverture de Défloration 13, Une ambulance pour Elmo Lewis. 
 
Bellini (Giovanni) –
«Mais moi qu’ai rien d’un Mantegna d’un Bellini d’un Delacroix
je la peins sous les traits d’un rat»
(dans Y’a du soleil dans ma rue)
Peintre italien (1425-1516), considéré comme le précurseur de l’école vénitienne. Il est également le beau-frère de Andrea Mantegna (ce dernier ayant épousé Nicolosia, la sœur de Giovanni, en 1453). La référence à «Bellini», dans la chanson, peut aussi concerner Iacopo (1400-1470), le père de Giovanni Gentile (1429-1507) et donc le beau-père de Mantegna….
 
Brummell (Beau) –
«Où des spectres obsolètes revisités par Beau Brummell 
Défilent dans un paraître inutile morne et sans visage»
(dans Reykjavik)
De son vrai nom George Bryan Brummell (1778-1840), il est considéré comme le premier dandy anglais, l’inventeur d’un certain art de porter le costume pour les hommes. Exilé en France après s’être ruiné en Angleterre dans une vie dissolue, il y mourut des suites d’une syphilis qui le fit sombrer dans la folie. En 1930, les magasins Printemps créèrent la marque Brummell et 20 ans plus tard, c’est l’ensemble du magasin pour homme de cette enseigne qui prit ce nom. 
...

Commentaires

il y a actuellement aucun commentaire !
Soyez l'un des premiers à poster un commentaire

Nous contacter !
www.pasvupaslu.com Le marque-page des nouveaux talents !