pas vu, pas lu

Le marque-page des nouveaux talents ! Inscription / Connexion
"Toute littérature est assaut contre la frontière." Franz Kafka
Interviews
Sophie Leseur

Auteure, Editrice, Art en Mots édit...

INFORMATIONS

Date de création : Juin 2017

Responsable : Sophie Leseur

Vous pouvez retrouver sur le lien ci-dessus les auteurs et les ouvrages de cette petite maison d'édition ou cliquer ICI

COMPLEMENTS

Art en mots éditions est une petite maison d'édition découverte par le biais de deux de ses auteurs, Nelly Topscher et Christian Guillerme tous deux présents sur la plateforme. Vous pouvez lire un extrait de leurs ouvrages en cliquant sur les liens ci-dessous : 

La corde de Mi de Christian Guillerme ( 2ème au classement des livres les mieux notés ) : lire un extrait

As-tu rêvé ? De Nelly Topscher, inscrit très recemment sur la plateforme : lire un extrait 

Sophie, comment êtes-vous devenue éditrice et pour quelles raisons ?
J’ai commencé par écrire, être auteure, puis l’envie de réaliser les rêves de jeunes auteurs aux potentiels cachés est venu à moi comme une évidence.
Comment définissez-vous « Art en mots éditions » ?
Une maison d’édition classique. Mon rêve, le leur.
Pour vous, Qu’est-ce que le métier d’éditeur ?
Assister les auteurs, les pousser à aller plus loin, travailler en équipe. Je ne me considère pas comme leur éditrice mais comme une partenaire.
Quelles sont les qualités requises ( savoir, savoir-faire, savoir-être ) ?
Le respect tout simplement. Mais aussi la persévérance.
Qu’est-ce qui déclenche l’envie d’ajouter à votre catalogue un nouvel auteur ou une œuvre nouvelle ?
La nouveauté et l’originalité de l’histoire.
Selon vous, Quel est le point déclencheur de confiance entre un auteur et un éditeur ?
Le temps, il faut du temps, comme dans les relations privées.
Quelle relation construisez-vous avec vos auteurs ?
De la confiance, mais tout êtres est différents, donc les affinités se créent ou pas.
Etes-vous très sollicitée par de nouveaux auteurs et quelles sont leurs plus attentes et leurs requêtes majeures ?
Se voir éditer est leur premier but bien sûr.
Sont-elles réalistes ?
Toujours
Comment définissez-vous cette collaboration Auteur / Editeur ?
je forme une équipe avec chacun de mes auteurs et nous avançons main dans la main.
Quel est le déroulement usuel d’une journée type pour la maison «Art en mots édition» ?
Relevé de mails, prise de commandes, réalisations d’ebook, de brochés, rédaction de contrat. Faire le point avec mes auteurs du mois. Puis envoi des manuscrits en comité de lecture et gestion des retours du dit comité.
Quel est votre souvenir métier le plus fort ?
La première signature
Quelle est la partie du métier d’éditeur que vous définissez comme étant la plus difficile ?
Quelle est la partie du métier d’éditeur que vous définissez comme étant la plus difficile ? Rappeler à l’ordre mes auteurs pour le planning à respecter.
Quels conseils donneriez-vous à une personne voulant exercer ce métier ?
D’être deux, seule c’est vraiment très dur. De savoir aussi fort face aux tempêtes sans jamais rien montrer aux auteurs qui ont besoin d’un capitaine.
Quelle adjectif correspond le mieux au contenu de votre catalogue ?
J’ai voulu un catalogue varié.
Pour vous, que représente un livre ?
Chaque livre que j’édite est un peu le bébé de mes auteurs. Alors comme une nounou j’en prends bien soin de façon à lui permettre de grandir auprès de son créateur ou créatrice.
Papier ou numérique, quel est votre point de vue sur ces deux formats ?
Les deux sont désormais incontournables. Le numérique permet, au regard des petits prix, au plus grand nombre de lire des nouveaux auteurs qu’ils n’auraient peut-être pas lus avec un broché. La version papier reste tout de même, pour beaucoup de mes auteurs, une vision bien plus concrète du contrat signé.
Comment voyez-vous l’évolution de votre métier pour les années à venir ?
Le métier d’éditeur sera toujours indispensable. Il est le premier lien de ‘l’auteur avec le monde éditorial
Qu’évoque pour vous la notion de «Nouvel espace pour le livre» ?
Les romans des nouveaux auteurs surtout doivent pouvoir trouver leur place face aux grands noms d’aujourd’hui. Ils ont aussi leur place sur les étagères des librairies ou en tête de gondole. Mais beaucoup d’enseigne restent frileuses et encore plus quand, comme moi, j’ai opté pour l’impression à la demande. Avoir un espace livre demande donc une volonté de commander. Pourtant, je vous garantis, en toute objectivité, que bon nombre de mes auteurs ont des romans qui se vendraient encore mieux s’ils étaient encore plus visibles.
Avez-vous un conseil à donner aux nouveaux auteurs ?
Croire en leur histoire, ne jamais écrire sous contrainte et être innovateur pour assurer leur promotion. Le culot paie.
Après avoir visité le site www.pasvupaslu.com avez-vous une ou des idées à communiquer aux créateurs ?
Continuer à vouloir faire de l’émergence littéraire un vrai combat et sortir des sentiers battus.
Nous contacter !
www.pasvupaslu.com Le marque-page des nouveaux talents !