pas vu, pas lu

Le marque-page des nouveaux talents ! Inscription / Connexion
"Toute littérature est assaut contre la frontière." Franz Kafka
Quand les maux cachent les mots !Edito du 16/09/2019

Le marché du livre et sa face presque cachée tournent autour d'une terre presque aride tellement la standardisation de l'offre des majors écrase de tout son poids l'émergence de nouveaux talents, le service aux lecteurs, le contact entre auteurs, lecteurs et éditeurs.

Du géant Amazon qui fait de son catalogue un océan de références ou les auteurs se perdent dans les profondeurs abyssales de son offre anarchique, aux plateformes internet dénuées de chaleur humaine, de contact physique et d'un réel chemin pour la découverte et la mise en valeur d'auteurs non médiatisés, sans oublier de passer par ses géants de la distribution, le livre se ratatine et se meurt parce que l'émergence se meurt, parce que les nouveaux auteurs peuvent continuer de crier leur transparence, leurs cris ne les nourrissent hélas pas. Les mots se perdent au profit des maux.

Pourtant, un livre parle. Un livre cri et fait crier ! Un livre chante et fait chanter ! Un livre souffre et fait réfléchir ! Un livre pleure et fait pleurer ! Un livre rêve et fait rêver ! Un livre émeut ! Un livre est vivant avant tout par ce qu'il est vu, parce qu'il est lu. Un livre est vivant parce que son auteur l'a écrit pour le partager. Un livre est vivant parce qu'il recèle et dévoile en même temps une part de l'âme d'un auteur(e) et révèle, de page en page, les témoins d'une âme soeur jamais rencontrée, celle du lecteur touché, ému, bouleversé parce qu'il vient de lire et quelque part de reconnaitre.

A l'heure ou les librairies se meurt, à l'heure ou la distribution et la diffusion absorbent la marge des petits éditeurs pour ne pas dire, leurs profits, c'est l'auteur en herbe qui reste sur le banc d'une gare désaffectée par le train qui mène à la lumière. Ecrire et vivre de son écriture est un véritable sacerdoce quand, dans le même espace temps, nous somme inondés par des inepties, des livres insipides au contenu plus que pauvre mais écrits, co-écrits par des personnages publiques célèbres mais dénués de véritable talent d'auteur. Le star système emporte comme une supernova l'espace de lumière qui pourrait servir le talent et déverse son flot de produits marketing dont la majeure partie finira en invendus avant de terminer sa course à la brulerie.

Dans le ciel du livre, les mots s'éteignent et avec eux l'envie de lire du plus grand nombre. Mais crier sa misère et la vérité caché sur les galères inhérentes à l'émergence, c'est crier une vérité qui gêne et qui met mal à l'aise. 

S.T

Nous contacter !
www.pasvupaslu.com Le marque-page des nouveaux talents !